Les paroles de « Douce nuit, sainte nuit (Instrumental) »

Douce nuit, sainte nuit
Tout s’endort, l’astre luit
Veille seul le couple sacré
Doux enfant aux fins cheveux
Clos tes yeux et repose
Sous son regard vigilant

Douce nuit, sainte nuit
Dans les champs, les bergers
Par les anges avertis
Font partout retentir leurs voix
Le Sauveur vient de naître
Le Sauveur est là

Douce nuit, sainte nuit
Mon Jésus, bien aimé
Quel sourire dans tes yeux
Tandis que pour l’homme
Sonne l’heure sainte
L’heure du Salut

EN SAVOIR PLUS

« Douce nuit, sainte nuit » (« Stille Nacht, heilige Nacht » dans sa version originale) est un célèbre chant de Noël. Il a été chanté pour la première fois le 24 décembre 1818 dans l’Église Saint-Nicolas d’Oberndorf bei Salzburg, en Autriche.

Ce chant a été écrit en 1816 par l’autrichien Joseph Mohr qui était alors prêtre dans les Alpes autrichiennes. La musique fut composée par l’organiste autrichien Franz Xaver Gruber en 1818.

Les raisons de la composition du chant ne sont pas certaines. Une hypothèse est que l’orgue vieillissant de l’église n’étant plus en état, Joseph Mohr et Franz Xaver Gruber décidèrent alors de créer un chant destiné à être accompagné à la guitare.

Il existe plus d’une centaine de traductions de « Stille Nacht, heilige Nacht ». En plus de la version française, on peut citer « Silent Night, Holy Night » en anglais, « Astro del Ciel » en italien et « Noche de Paz, noche de amor » en espagnol.

Les commentaires sont clos