Les paroles de « Entre le boeuf et l’âne gris (Instrumental) »

Entre le boeuf et l’âne gris,
Dors, dors, dors le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins,
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour

Dors, dors, Roi des Anges, dors…

Entre les deux bras de Marie,
Dors, dors, dors le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins,
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour

Dors, dors, Roi des Anges, dors…

Entre les pastoureaux jolis,
Dors, dors, dors le petit fils,
Mille anges divins, mille séraphins,
Volent à l’entour de ce grand Dieu d’amour

Dors, dors, Roi des Anges, dors…

Regarder cette vidéo en version chantée

EN SAVOIR PLUS

Entre le boeuf et l’âne gris est l’un des chants de Noël les plus anciens car il daterait du début du XVIème siècle. Les paroles de cette chanson font référence à la crèche où est né Jésus, et où figurent traditionnellement un âne et un boeuf. Selon les récits populaires, l’haleine des deux animaux aurait réchauffé le nouveau-né. La présence de l’âne et du boeuf dans la crèche doit vraisemblablement son origine à Isaïe : « Le boeuf connait son possesseur, et l’âne la crèche de son maître, Israël ne connaît pas, mon peuple ne comprend pas ».

Les commentaires sont clos